X Cookies allow us to provide our services. By using our services, you agree that we may use cookies. Click here for further information.
108

Claire et chaleureuse, avec ses larges fenêtres et sa superbe vue sur la Place Walther, la chambre 108 semble crier ‘Bienvenue !’.
Dans la même veine, les travaux de Roberto Floreani affichent un ton léger et convivial, cherchant le juste-milieu entre mouvement et statisme. Sur plusieurs tableaux, l’artiste semble hésiter entre abstrait et objectivité, peinture pure et substance, tels les dilemmes éprouvés dans les vers d’Ezra Pound.

„A Lady asks me.
I speak in season.
She seeks a reason for an affect, wild often
That is so proud he has LOVE for a name.“
(Ezra Pound, Canto XXXVI)

C’est d’ailleurs peu surprenant, puisque dans ses images comme dans ses travaux sur papier, Floreani s’inspire du poête auquel il aime rendre hommage. Renforçant cette atmosphère à la fois douce et élégante, Le fauteuil et la tête-de-lit s’accordent joliment et habillent la pièce de leur sombre brocart.

Trois actes de My Ullmann (1905 – 1995) viennent compléter ce riche ensemble. Parmi les plus grands représentants du Cinétisme viennois, variante du Constructivisme, cette disciple de Cizek s’installa en Suisse en 1926, où elle s’adonna surtout à l’écriture de scénarii.
LES ATTENTIONS
28 m² 
Chambre agréable avec lits twin 200x210 m. Possibilité de lit d’enfant.
Climatisation, télévision interactive par satellite avec radio, connexion internet avec Wi-Fi gratuit, coffre pour objets de valeur, téléphone, minibar, petit salon du thé gratuit, parapluie.
Salle de bains en marbre avec baignoire, sèche-cheveux, sortie de bain, chaussons et produits de soin Salin de Biosel.