Nous utilisons les cookies pour vous garantir une meilleure expérience sur notre site. Nous utilisons en outre des cookies de tierce partie pour vous envoyer des messages promotionnels personnalisés. Pour plus d'informations sur les cookies et sur leur désactivation, consultez notre Politique en matière de Cookies. Si vous continuez à naviguer dans ce site, vous acceptez automatiquement l'utilisation des cookies.
 
LES AVANTAGES D’UNE RÉSERVATION EN DIRECT

LES AVANTAGES D’UNE RÉSERVATION EN DIRECT

1. RéDUCTION DE %
Hotel Greif reconnaît une remise de 10% sur le prix de la chambre. Le tarif n'est pas remboursable. Le montant versé ne sera pas remboursé en aucun cas.
2. NOUS VOUS CONSEILLONS INDIVDUELLEMENT
Si vous réservez en direct, nous exauçons vos vœux à la lettre - individuellement et personnellement. Parmi nos 33 chambres et suites, nous trouverons assurément celle qui vous convient parfaitement!
3. OFFRES ET FORFAITS
One More Night? Happy Weekend (-15%)? Enjoy 7? Bolzano with Love? Les forfait peuvent être réservées seulment en direct chez nous.
4. LA GARANTIE DU MEILLEUR PRIX
Une réservation en direct auprès de l'hôtel vous garantit le meilleur prix. En outre, si vous trouverez une offre en ligne pour la même chambre à un prix plus bas, nous nous alignerons sur ce prix-là.
 
 

Hiroko Nakajima-Beckers

Exhalation de feu par les narines, battements d’aile : si vous la laissez faire, vous pourrez sentir dès maintenant le souffle de la « bête mystérieuse ». Prière de ne pas nourrir.
 
Confrontation avec un griffon : à côté du lit, Hiroko Nakajima-Beckers, qui réside en Allemagne, agence deux portes de placard avec des représentations graphiques, qui ensemble renvoient au concept japonais du griffon : « la bête mystérieuse ». Le battant de gauche représente le haut du corps de l’animal mythique, celui de droite le bas de son corps. L’artiste a peint des flammes sur le mur. Le dessus de lit en étoffe de brocart montre également un griffon. L’œuvre est complétée par des dessins de Maria Brunner représentant l’objet fétiche des chaussures.
 
Nakajima-Beckers
Hiroko Nakajima-Beckers, Sur battant de placard, « Le griffon » (Encre sur toile)
Nakajima-Beckers
Maria Brunner, Chaussure fétiche (Fusain sur papier)
 
 
 
 
Au dessus